Accueil du site Art et Histoire Haut lieu artistique > Une architecture de style Romano-Byzantin

Une architecture de style Romano-Byzantin

Contenu de la page : Une architecture de style Romano-Byzantin

Toutes les versions de cet article : [français] [italiano]

Une architecture de style Romano-Byzantin

Le sanctuaire de Notre-Dame de la Garde est de style néo-roman, un style en vogue à cette époque dans le midi de la France. Il est facile de remarquer que les arcades de notre sanctuaire sont romanes. Mais les murs extérieurs de la basilique et sa décoration intérieure révèlent aussi des influences de l’art byzantin. C’est pourquoi on dit souvent que Notre-Dame de la Garde est de style romano-byzantin.

L’art byzantin présente plusieurs caractéristiques.

L’art byzantin aime la polychromie

zoomJPEG - 141.5 ko
Des coupoles recouvertes de mosaïques dorées

C’est à dire le mélange des couleurs.

  • A Notre-Dame de la Garde, les pierres extérieures sont des pierres blanches et des pierres vertes.
  • A l’intérieur de la basilique, on constate, dans les piliers, une alternance entre le marbre blanc de Carrare et le marbre rouge de Brignoles. Et l’on retrouve la même dualité de couleur dans les stucs des arcades.
  • Cette polychromie donne à l’édifice un caractère joyeux.

L’art byzantin aime les coupoles

À Notre-Dame de la Garde, une coupole assez profonde domine le chœur : on la voit de l’extérieur. Et la voûte de la nef est formée de trois coupoles beaucoup moins profondes. Elles ne sont pas visibles de l’extérieur, dissimulées qu’elles sont par un toit à double pente, mais elles sont bien réelles.

L’art byzantin aime les mosaïques

Dans notre basilique, il y en a beaucoup : dans tout le chœur, à l’intérieur de la grande coupole et à la voûte de la nef et des chapelles latérales. Seuls les grands murs latéraux n’en sont pas recouverts.
Il y a peu de sanctuaires où la surface des panneaux de mosaïque représente une proportion aussi importante de la superficie totale des parois intérieures.

L’art byzantin aime tout spécialement les mosaïques dorées

zoomJPEG - 150.4 ko
Une architecture de style Romano-Byzantin

En réfléchissant la lumière, elles créent une ambiance très festive. Le fond de la grande mosaïque dominant l’autel est doré, l’intérieur de la grande coupole comporte beaucoup de tesselles dorées et les trois coupoles de la voûte de la nef sont entièrement dorées.

Haut de page

A noter

Byzance était une petite bourgade baignée par le Bosphore et la mer de Marmara qui, au IVe siècle, est devenue Constantinople et capitale de l’Empire romain. Après la prise de la ville en 1453, les Turcs Ottomans l’appelèrent Istanbul.