Accueil du site Vivre sa foi Pratiquer sa foi Les prières propres au sanctuaire > Ma prière à la Bonne Mère du Cardinal Etchegaray

Ma prière à la Bonne Mère du Cardinal Etchegaray

Contenu de la page : Ma prière à la Bonne Mère du Cardinal Etchegaray

Toutes les versions de cet article : [English] [français] [italiano]

N.D. de la Garde, garde le peuple marseillais :

nous avons une oreille aussi fine que celle de saint Jean
et nous avons bien écouté la parole de Jésus :
"Voici ta Mère".
N.D. de la Garde, garde le peuple marseillais :
nous t’avons reçue comme le plus précieux cadeau de ton Fils
et nous t’avons loti, pour demeurer chez nous,
le plus beau site de Marseille.
N.D. de la Garde, garde le peuple marseillais :
nous sommes seuls à oser t’appeler Bonne Mère,
malgré la réserve de ton Fils qui nous a appris
que Dieu seul est bon.
N.D. de la Garde, garde le peuple marseillais :
de nous seuls tu te laisses appeler Bonne Mère,
car tu sais que notre cœur, un peu comme celui de Dieu,
dépasse toujours la mesure.
Bonne Mère, voici ton peuple :
Ton regard circulaire, comme le phare de Planier,
brille de l’Estaque aux Calanques
des îles du Frioul à la Chaîne de l’Étoile.
Tu n’oublies personne dans ta ronde d’amour.
Bonne Mère, voici ton peuple :
Tu n’as pas peur de ses couleurs ni de ses odeurs,
Toi qui reçus à Bethléem la visite de l’Orient et de l’Occident.
En t’ouvrant les trésors de son cœur,
Marseille s’ouvre à la miséricorde de ton Fils.
Bonne Mère, voici ton peuple :
Comme au sein d’une famille, entre une maman et ses enfants,
chacun, à Marseille, de ton amour a sa part
mais tous l’ont tout entier et toujours neuf.
Chacun, dans sa langue, chante le même Magnificat.
Bonne Mère, voici ton peuple :
Apprends-nous à décaper les pierres vivantes que nous sommes
encore mieux que les belles pierres de la Vieille-Charité.
Et qu’au-dessus du grand "panier" de la ville
paraisse l’Homme Nouveau que tu as mis au monde.
Pour les siècles des siècles.
Amen

Souvenez-vous

Souvenez-vous, ô très miséricordieuse Vierge Marie, qu’on n’a jamais entendu dire
qu’aucun de ceux qui ont eut recours à votre protection, imploré votre secours et demandé
votre intercession ait été abandonné.
Animé d’une pareille confiance, ô Vierge des vierges, ô ma Mère je viens à vous, et gémissant sous le poids de mes péchés, je me prosterne devant vous.
O Mère du Verbe, ne rejetez pas mes prières, mais écoutez-les favorablement et daignez les exaucer.
Amen

…et le nom de la Vierge Marie

Ce nom de Marie signifie
étoile de la mer
et il convient merveilleusement à la Vierge Mère…
Que ce doux nom ne soit jamais loin de votre bouche.
Mais, pour obtenir une part à la grâce qu’il renferme,
n’oubliez pas les exemples qu’il nous rappelle.
En suivant Marie,
on ne s’égare pas ;
en priant Marie,
on ne craint pas le désespoir ;
en pensant à Marie, on se se trompe pas.
Si elle vous tient par la main,
vous ne tomberez pas ;
si elle vous protège,
vous n’aurez rien à craindre ;
si elle vous conduit,
vous ne connaîtrez pas la fatique ;
et si elle vous est favorable,
vous êtes sûrs d’arriver.
Vous comprendrez ainsi par votre propre expérience
pourquoi il est écrit :
et le nom de Vierge était Marie.

Saint Bernard

Texte de Hal Collomb

« …Mes pas se sont posés derrière d’autres pas, lourds de souvenirs, fatigués de misères, usés d’incessantes occupations, Mais pressés d’espoirs Montant vers la source Montant vers la lumière… » « …Ma prière est que cet endroit reste encore longtemps ouvert pour que l’art soit au peuple et que l’on puisse se recueillir… »
« …Je viens juste pour crier… bonne mère aides nous. Tu as eu un fils toi aussi… »
« Merci pour la vie, celle qui vient, celle qui part. »
« Je te reviens, Notre Dame,…combien de fois ai-je eu le sentiment d’être rejeté…Mais toujours, tu as pris ma main au bon moment, comme la main d’une mère que je n’ai jamais eu. » …« Tu es la clef de voûte de mes certitudes Et je te rends grâce pour tout ce que j’ai vécu. »…..

Haut de page