Accueil de la vie

Contenu de la page : Accueil de la vie

Le samedi 1er mai 2010, Notre-Dame de la Garde a vécu une première : l’accueil des nouveau-nés et de leurs familles dans la basilique. Un moment de joie pour les familles et les organisateurs.

Accueil de la vieBlanche devait naître le 1er mai. Elle a vu le jour avec quinze jours d’avance… ce qui lui a permis d’être présente à la basilique pour ce premier accueil des nouveau-nés. Notre-Dame de la Garde, Blanche l’a d’ailleurs connue bien avant sa naissance : sa maman, Sybille, était venue lui confier sa grossesse, car « c’est un lieu qu’elle affectionne particulièrement. On invoque sa protection naturellement ». Avec Sylvain, son mari, Sybille participe quelquefois aux mini-pélés du samedi et, traditionnellement, à la veillée pascale. Ces jeunes parents seraient venus « de toutes façons confier Blanche à la protection de la Bonne Mère », mais ils ont particulièrement apprécié « ce bel accueil de la vie et la présence de l’archevêque, qui a pris du temps pour parler avec chacun de nous ».

Une heureuse initiative

Frédéric et Myriam, parents de Priscille, deux mois et demi, ont été touchés de pouvoir faire cette démarche « non pas d’une manière isolée, mais en communion avec d’autres familles, accueillis par l’Eglise ». En ce premier jour du mois de mai, mois de Marie, ils ont eu « beaucoup de joie à présenter Priscille à notre Bonne Mère » et sont reconnaissants à ceux qui ont pris cette initiative.

Julie, bientôt six mois, a fait le pèlerinage dans les bras de ses parents, Michèle et Nicolas. Ils ont eu connaissance de cette cérémonie par un dépliant : « Je me suis dit que ce serait une bonne idée d’y aller pour me recueillir et remercier Dieu de la naissance de Julie, notre troisième enfant, confie sa mère. C’est un vrai bonheur et une bénédiction qu’elle soit en vie après un accouchement difficile. J’étais allée à Notre-Dame de la Garde, il y a quelques mois, mais seule. Je comptais y revenir avec Julie. Cette célébration a été pour moi l’occasion idéale. Elle était émouvante et correspondait tout à fait à ce que j’attendais : simple et conviviale ! Un très beau moment que je suis ravie d’avoir pu partager avec d’autres familles ».

Le visage maternel de Marie

Jade, Giovanni, Emma, Agathe, Aristide, Jean-Baptiste et Elena effectuaient aussi, ce jour-là, leur premier pèlerinage au sanctuaire avec leurs parents et des membres de leur famille. Des grands-parents étaient même venus avec la photo de leur petit-fils « exilé » en Bretagne ! « Notre-Dame de la Garde est un magnifique symbole, se réjouit Mgr Pontier, qui a accompagné cette première célébration, et le visage maternel de Marie parle à tout le monde. L’arrivée d’un enfant change tout et ils ont envie de rendre grâce pour la beauté de cette vie qui leur est confiée. J’ai eu beaucoup de plaisir à vivre ce moment d’amitié et d’expression de la foi, avec des parents qui disent spontanément : c’est beau la vie ! ».

Une célébration simple et chaleureuse

Accueil de la vieCette proposition est née d’un constat, explique le recteur : « Nous voyons régulièrement des familles avec des bébés de quelques jours monter au sanctuaire, parfois même à la sortie de la clinique, avant de rentrer chez elles ! L’idée d’un accueil de la vie avec une célébration a germé dans le cadre de l’Année des 25-40 ans. Nous y avons réfléchi avec les chapelains, la Pastorale familiale et la Pastorale liturgique et sacramentelle ». Cet accueil de la vie n’a rien à voir avec un baptême, précise le P. Jacques Bouchet. En fait, on reprend une tradition de l’Eglise qui évangélise des gestes religieux : « Les familles qui font cette démarche sont accueillies comme elles sont. Elles sont plus ou moins proches de l’Eglise. Cette bénédiction veut dire : cette vie vous est confiée, prenez-en soin. Nous voulions une célébration simple et chaleureuse, où les familles puissent dire merci pour la vie reçue ». Pari réussi, de l’avis général. La joie était au rendez-vous, et les parents ont apprécié l’accueil, l’écoute et le cadeau fait à leur enfant : une médaille et une image avec leur prénom, ainsi que le livret du diocèse pour ceux qui souhaitent aller plus loin.

L’accueil des nouveau-nés aura lieu, désormais, chaque premier samedi du mois à 11h à la basilique. Prochain rendez-vous le samedi 5 juin, en présence du P. Denis Honnorat, vicaire général. A n’en pas douter, une nouvelle tradition va s’installer dans l’Eglise de Marseille.

Dominique Paquier-Galliard

En images

zoomAccueil de la vie - JPEG - 64.4 ko zoomAccueil de la vie - JPEG - 72.6 ko zoomAccueil de la vie - JPEG - 81.2 ko zoomAccueil de la vie - JPEG - 62.3 ko zoomAccueil de la vie - JPEG - 68 ko zoomAccueil de la vie - JPEG - 71.6 ko

Haut de page